Chronologie simplifiée de Yanbu ʻal Bahr

Yanbu ʻal Bahr Légende :

I.E = Intronisation de l'Empereur (Faror de Phoenicis) - Calendrier Impérial (2000 ans avant I.S)
I.S = Intronisation de Serina (Reine d'Halgueronne) - Calendrier Halgueronnien

-4.000 av I.S. - La Grande Fracture

La terre se fracture, des régions entières deviennent des îles, éparpillant une grande partie de la population humaine en mer. Les îles et péninsules de Yanbuʻ al Bahr sont ainsi formées et en partie déjà colonisées par les humains. Au fil des siècles, leur affinités culturelles lieront les peuples en une seule et même civilisation d'humains orientaux.

-3.880 av I.S. - Règne de Jahandar et l'exode vers Jasim

Le tyran Jahandar, à l'aide de la plus grande flotte humaine de l'époque, conquière une grande partie du Sud-Est du continent. Il supplante les anciennes colonies et qu'elles soient humaines ou non ne leur donne qu'un seul choix : rejoindre Jahandar ou être détruites. Ses adversaires ainsi que ceux qui tentent de lui résister sont forcés d'abandonner leurs terres. C'est ainsi que débute un exode de masse vers les terres lointaines de l'Ouest, emportant leurs richesses et leur culture. Ce qui formera, plus tard, le Royaume de Jasim.

-3.600 ap IS - Fondation de comptoirs dans les îles de Yanbuʻ al Bahr

L'héritage de Jahandar sera les fondations de la nation de Yanbuʻ al Bahr. Les tribus étant toutes unies sous une même bannière, la paix favorisera le marchandage et de nombreux comptoirs commerciaux y verront le jour. Les navires marchands deviendront plus communs que ceux destinés à la guerre. Et le contrôle d'îles proches de Teos et d'Asenor favoriseront les échanges avec le reste du continent.

-3.200 av. I.S. - Âge d'or

Période d'environ trois milles ans. Ce royaume oriental prospère grâce au commerce et à l’esclavage. Les sciences fleurissent durant cette période de paix. On parle alors de cette civilisation comme une des plus prospères et avancées de tout le continent d'Ase. C'est aussi durant cette période qu’apparaîtra la religion Kuraish, composée de leurs deux dieux : Faysal et Zahra.. Plusieurs guerres intestines éclateront entre des chefs tribaux plus cruels les uns que les autres, se battants ainsi pour une part du pouvoir et de la richesse. Mais les passations de pouvoir n'impacteront jamais les fondamentaux économiques et culturels de cette nation.

-3.000 av IS - Apogée des palais Kuraish

Le royaume prospère, les gouverneurs de chaque îles font bâtir des édifices plus beaux les uns que les autres. Au fil des siècles, les Emirs eux aussi essayeront sans cesse de bâtir un palais encore plus grand et plus riche que ses prédécesseurs.

0 IS - La grande peste

Période d'environ trois cents ans. Une étrange maladie ravage les tribus nomades et certains villages isolés. En plus des nombreux morts, le commerce est très impacté, les étrangers ne voulant pas prendre le risquer d'être contaminés. La peste disparaîtra parfois quelques années avant de subitement réapparaître à de nouveaux endroits. Au fil des siècles et des générations, l'impacte de cette peste, souvent vue comme une malédiction, sera terrible pour les Kuraish qui seront forcés d'apprendre à vivre avec ce fléau.

435 IS - Agonia en ruines

La capitale Agonia est assiégée par une armée inconnue. Rares sont les histoires qui décrivent cette période là, mais la version la plus fréquente parle d'une invasion de morts-vivants. A partir de cette date, les Kuraish immigrèrent en masse, sur-peuplant leurs îles et allant cherchant refuge dans les royaumes voisins.

449 IS - Mort de l’Émir Abrakan

L'Emir Xiliur Abrakan meurt dans de très étranges circonstances, les apothicaires diagnostiquent des symptômes similaires à ceux de la grande peste.

451 IS - Destruction générale des sites dédiés à des cultes mineurs

Les lieux de cultes mineurs et étrangers sont désacralisés. Les Kuraish tentent de prouver ainsi leur dévotion tout en implorant le pardon de leurs Dieux : Faysal et Zahra.

500 I.S. - Le déclin d'une civilisation

Rien n'y fait, le destin continue de s'acharner sur le peuple Kuraish. Les textes précisant les détails de ce déclin sont rares. De nos jours, les Kuraish survivent uniquement sur leurs îles, ayant totalement abandonné le continent qui est devenu une terre inhospitalière et "maudite". Le terre elle-même change. Des régions paradisiaques sont devenues désertiques, sans vie. On parle alors d'un effet de "sable rampant" qui transforme lentement le paysage en des zones arides et stériles...

750 I.S. - Du sable chez les Elfes

Le sable rampant atteint les forêts elfiques, grignotant au fil du temps de plus en plus de territoire aux Elfes.

1000 I.S. - Aux portes d'Halgueronne

Le sable rampant est visible depuis les frontières d'Halgueronne.