I. Une colonie devenue indépendante

Légende :

I.E = Intronisation de l'Empereur (Faror de Phoenicis) - Calendrier Impérial (2000 ans avant I.S)
I.S = Intronisation de Serina (Reine d'Halgueronne) - Calendrier Halgueronnien

-154 av. I.S. - Invasion des terres Elfiques par l'Empire

Cette date marque le début de l'invasion des forces Impériales sur les terres elfiques du Royaume des Neufs boucliers qui s'étendait jadis jusqu'aux plages des Naufragés.

-32 av. I.S. - Terre conquise

Les Elfes sont repoussés jusqu'à Mihanel et les immenses forêts disparaissent suite au conflit, réduits à de vulgaires bosquets. La région appartient désormais à l'Empire, qui y implante les premiers colons humains. L'ancienne cîté elfique de Lingfir devient la capitale de cette nouvelle colonie Impériale. Un trève est alors passé entre l'Empire et le Royaume des Neufs boucliers.

-5 I.S. - Le début de la rébellion

Le Seigneur Hardras Thenwine, l'un des fidèles généraux de l'Empereur en ce temps reculé fut promu souverrain de la colonie du Sud.
Ce dernier avait pour charge de combattre les peuples Orcs venus des montagnes de l'Ouest ainsi que les Elfes plus au sud, qu'il était arrivé à déloger de leur forêt Sacrée : Mihanel.

Bien entendu, l'implacable Général ne s'était pas fait que des amis durant sa longue campagne prenant le Royaume entre deux feux.
Et ses adversaires, avec le temps, avaient pu tisser des contacts avec plusieurs nobles et personnalités influentes de l'époque, telles que la très jeune mais influente noble Serina de Lavondia, le commandant Cuerno de Kalister, le Sage Archimage Kano de Menereth, le Grand Maître des herbes et des plantes Myrtek de Falenzius, le roi des voleurs Merlegon, et Kerräm, le meneur des révoltés.

Cuerno désapprouvait de plus en plus les choix de son Seigneur et Général, qui menait son royaume avec une main de fer dans un gant d'acier trempé. Pour lui, il était évident qu'il devrait faire un choix. Bien des soldats suivaient Cuerno à cette époque, ayant gagné leur respect au front à de multiples reprises.

Kano quant à lui, entretenait naturellement des rapports avec les anciennes races, de part ses études sur la magie. De part eux, il apprit davantage sur l'Empereur et le monde Ethérée. Ce qu'il appris le convainquit qu'ils faisaient fausse route et qu'il était temps d'arrêter la folie invasive et destructrice qui poussaient les anciennes races au bord du gouffre.

Myrtek, qui étudiait sans cesse les mille et une sortes de plantes que constituait la luxuriante Mihanel, entra naturellement en contact lui aussi avec les Elfes, qui devinrent au fil du temps, des amis. Ce qu'il cacha bien entendu à son Seigneur, avec soin. Les sachant chassés de chez eux, il désirait ardemment pouvoir les aider et leur rendre justice ainsi que leur foyer...

Merlegon, le roi des voleurs, était l'un de ceux qui avait gagné sa liberté. Ancien esclave de l'Empire, il avait fondé une ville libre, par-delà les limites de l'Empire. Et tout ennemi de l'Empire était naturellement son ami. Il rejoignit la cause visant à combattre ses anciens maîtres.

Kerräm, pour sa part, était encore un esclave actif, vivant à Lingfir. Révolté par les conditions misérables dans lesquels ses compagnons de malheur vivaient, il avait fomenté de nombreux actes de révoltes et sabotages, en secret. Pour lui, un bon impérial, était un impérial mort. C'était donc en tant que meneur des basses classes qu'il fut amené à rencontrer ceux qui allaient changer la face du Royaume.

Serina enfin, fut celle qui lança le mouvement. Noble, à la Cour du Seigneur et Régent local, elle vivait de l'intérieur les intrigues du trône, la rendant chaque jour de plus en plus malade d'être indirectement complice de tant d'injustice. Cultivée et désirant une tournure plus favorable et politique à tous ces conflits sanglants, voyant son peuple souffrir dans une guerre incessante, elle finit par lancer le mouvement qui bientôt, renverserait le pouvoir au Sud. L'Empereur, restant sourd à ses demandes de paix, elle pris les choses en main et pris contact avec tous ceux qui allaient pouvoir permettre une révolte sans précédent au sein de l'Empire.
Durant cinq ans, elle prépara ce qui allait être un tournant majeur dans l'Histoire du Royaume et fit bâtir au sud, sur une île hors de vue des impériaux, un fief qui rassemblerait tous les acteurs de cette révolte.
La bordure de mer sud appartenant aux Elfes, il était impensable qu'une native de l'Empire puisse entreprendre une construction au-delà de cette limite. C'est pourtant ce qu'elle fit, avec le consentement et la protection des Elfes, en échange de la promesse indéfectible qu'une fois le pouvoir en place tombé, Mihanel serait rendue à ses légitimes propriétaires. Ce qu'elle promis avec force, obtenant le soutient de Myrtek et son savoir immense des plantes guérisseuses, potions, poisons et autres narcotiques.

Merlegon redoubla les vols auprès des nobles fidèles à l'Empire, volant tout ce qui serait utile à l'effort de guerre.
Kano et Cuerno, travaillèrent ensemble et avec l'aide de grands artisans et forgerons, sur un projet de grande ampleur que Serina avait imaginée elle-même. Kerräm de son côté, continuait de gagner des partisans pour la cause, en secret de son côté, pour le jour J.

Du travail acharné des plus grands maîtres forgerons et artisans du Royaume Sud de l'époque, Elfes et Humains confondus, naquit une épée aux pouvoirs et fonctions étonnantes. Kano y avait employé toute sa science de la magie pour en faire un artefact d'une grande puissance. Cette épée unique et indestructible fut appelée Halgueronne, "Gardienne de la Liberté", en Elfique (Halgerön). Elle deviendrait le symbole et le fer de lance de la révolte qui s'annonçait. Mais ce ne fut pas la seule création d'alors... En parallèle, furent fabriqués de puissants Golems, destinés à abattre les murs de Lingfir pour aller déloger le Régent Hardras.
Halgueronne était la clé qui permettait de contrôler les Golems.
En tant que Leader des armées de la libération, c'est à Cuerno que revint la charge de porter Halgueronne.
Sous la bannière de Serina, les hommes fidèles à Cuerno, les Elfes, les puissants Golems, les révoltés de Kerräm, les voleurs et assassins de Merlegon fondirent sur Lingfir qui ne compris que trop tard ce qu'il lui arrivait, toujours concentrée avec ses féroces ennemis de l'Ouest : les Orcs.
La ville fut assiégée, les partisans indéfectibles de l'Empire massacrés. Hardras quant à lui, fut tué en combat singulier par Cuerno, dans la salle du trône, sous le regard de Serina et de tous les acteurs de la révolution, qui tenait à ce que le cruel Régent sache de qui venait la sentence. Myrtek quant à lui, défendait à l'extérieur, avec des troupes Elfes, la forêt de Mihanel, qui risquait bien entendu des représailles immédiates d'Hardras. L'utilisation de ses célèbres "Nuées de Sommeil" - des bombes de verre qui en se brisant, libérait des nuages de somnifères très denses, mis en déroute l'expédition de cavaliers qui avait pour ordre de mettre à feu la forêt des Elfes. La bataille fut gagnée sans que le moindre sang n'eut à couler du côté des Elfes.

Hardras mort, et les fidèles de l'Empire défaits, Mihanel fut immédiatement rendue aux Elfes et le Royaume fut libéré, ville après ville de la tyranie de l'Empire. Partout où Serina allait, un puissant Chevalier Noir l'accompagnait, tenant Halgueronne à la main. L'invaincu Chevalier voyait sa légende croître aux côté de la Libératrice qui réclamait Justice partout où elle passait. Les derniers impériaux furent bientôt refoulé par l'unique Chemin au Nord-Ouest des terres du Royaume Sud.

[Page suivante]