III. L'ère sombre

436 ap. I.S. - Le Roi Fou

Connu bien plus tard dans les livres d'Histoire, comme étant surnommé le "Roi Fou", Garimor de Veldak soutiendra avoir eu une vision prophétique envoyée par les dieux lui montrant une lente mais inexorable approche de morts-vivants venant des terres de l'Est, encore fortement boisées en ce temps là.
Il ordonnera la construction d'un immense mur, malgré les demandes contraires de ses conseillers qui n'entendent rien à sa vision. L'immense mur aura pour but, d'après le Roi, de contenir la future invasion des morts-vivants.
Mais cette construction immense aura un prix et nécessitera quantité de ressources, qui finiront par mettre à mal l'économie de la couronne. Mais Garimor n'en n'aura cure et dépensera jusqu'à épuisement de ses coffres et jusqu'aux dernières années de sa vie pour voir s'ériger ce mur dont il verra l'aboutissement avant son dernier souffle.
Cependant, il n'assistera à aucune invasion de morts-vivants et laissera un royaume endetté et un héritage du trône assez tumultueux, personne ne voulant d'un enfant du Roi Fou sur le trône...

437 ap. I.S. - La couronne du Roi Fou

Les deux fils du roi fou n'arriveront pas à s'entendre sur la succession. Le cadet, Alerik, étant le préféré du Roi fou, il aura été désigné par ce dernier pour reprendre la couronne. Mais Mark fera appel à son droit de succéder à son père, en tant qu'aîné. La rivalité amènera les deux frères à s'affronter sur les plaines du Val. Le combat tournera en la faveur de Mark qui repoussera son cadet vers l'Est. Ce dernier finira par se rendre, signant sa reddition et acceptant que son frère prenne la couronne en tant que successeur. Cet accord sera signé sur ce qui sera nommé suite à cette histoire, les plaines d'accalmie.

439 ap. I.S. - Trahison fraternelle

Mark Ier du nom, alors Roi d'Halgueronne, voyant que certains nobles continuent de refuser son autorité, ayant pris la couronne par la force, verra en cela un signe que son frère cadet tentera de reprendre peu à peu le pouvoir, en conspirant. Il le fera exécuter pour haute trahison envers la couronne. Certains Elfes et Nains, encore présents à la Cour pour entretenir de bonnes relations avec les humains, seront témoins de toute cette histoire. Sentant le vent de la folie tourner en Halgueronne, les représentants des deux peuples se retireront, estimant que la colère dans le coeur des hommes est prompt à la trahison. Et si l'on peut trahir jusqu'à son frère, on peut trahir encore plus aisément ses alliés. Après cet épisode, on n'entendra plus vraiment parler des Nains qui se replieront sur eux-même, laissant aux humains, leurs querelles stériles. Tandis que les Elfes, dégoûtés par l'héritage bâclé de Serina, retourneront à leurs immortelles forêts.

457 ap. I.S. - A feu et à sang

Mark Ier, devenu de plus en plus paranoïaque et sanguinaire dans ses prises de décisions, aura fait abattre au cours de son règne, plus de nobles et d'anciens alliés que n'importe quel roi dans toute l'histoire d'Halgueronne. Opprimant son peuple de la même manière, avec une autorité allant jusqu'à dépasser celle des Impériaux, il provoquera des foyers de révolte à travers tout le royaume. Beaucoup de villes seront mises à feu et à sang, le peuple ayant faim, tentant sa chance contre les forces de l'ordre. La Guerre civile embrasera tout le royaume jusqu'aux portes de Serinalia. Le Roi Mark Ier, envahi par un peuple en colère et désespéré, sera exécuté publiquement par la lie des basses classes qu'il aura opprimées. C'est un roturier de naissance et leader de la révolte, qui sera mis sur le trône par ses pairs. Il prendra le nom de Claude Ier et sera initié par des noble s de confiance, pour mener à bien sa lourde tâche de redresser le royaume petit à petit...

682 ap. I.S. - Le ban du roi

C'est à cette période que l'on commença à se servir réellement du mur construit par le Roi Fou. La couronne, ne voyant aucun intérêt d'implantation d'une nouvelle ville auprès de ces terres mourantes, et le désert semblant gagner du terrain, donnera la possibilité aux personnes jugées de soit être pendues haut et court, soit d'avoir la possibilité de s'exiler aux confins du royaume. C'est ainsi qu'eurent lieu, les premiers bans, libérant des places dans les prisons alors assez chargées. Contre toute attente, les bannis arriveront à survivre à leur condition d'exilés et commenceront à bâtir Vanntrum. Un lieu qui offre une nouvelle chance à ceux qui sont bannis par le royaume.

942 ap. I.S. - Le dragon Dratgar

Venu de l'Ouest, un puissant dragon viendra s'installer dans les montagnes bordant Kalister, rendant la vie impossible aux marchands, pèlerins et soldats qui empruntent les voies du chemin central. Le dragon créera également des troubles à l'Ouest des montagnes de Kalister, se nourrissant de moutons et de chevaux dans les plaines. L'une d'elle, particulièrement impactée, sera du coup nommée : la plaine du dragon.

Une armée sera mise en place pour combattre le dragon. Le combat sera au plus fort, au nord des montagnes de Kalister, où le Dragon déversera des torrents de flammes qui brûleront une bonne partie du terrain. D'où le nom actuel des terres brûlées. L'armée finira par vaincre le dragon qui ira mourir quelque part dans les montagnes de Kalister. Les terres brûlées par le dragon continueront de s'enflammer durant une bonne centaine d'année, rendant le lieu impraticable. Ce n'est que de nos jours, que l'on peut commencer à s'occuper de ces terres calcinées, l'ensemble semblant avoir finalement refroidi.

La tour du guet est l'un des vestiges de cette époque, où le dragon volait encore dans les cieux d'Halgueronne, tenant ce dernier à l'oeil lors de ses chasses dans les plaines à l'Ouest de Kalister.

1064 ap. I.S. - La guerre noire

La Sorcière Ezandra, au summum de sa puissance, tente d'envahir le royaume d'Halgueronne, déversant sur le monde, des hordes de créatures de cauchemar. S'alignent sur le champ de bataille, des Orcs, des Drows, des araignées géantes, ainsi que toute une pléthore de créatures de l'obscur.

C'est sous la bannière du jeune Roi Alendir de Kerzan, Ier du nom, que la grande Alliance se reformera pour repousser cette menace qui risque de toucher tout le monde. Depuis des siècles, on n'aura plus revu se battre côte à côte, des Elfes, des Nains et des Hommes. Cette grande bataille qui marquera les esprits des combattants restés vivants jusqu'à nos jours, rougira les plaines du royaume. En commémoration des centaines de morts, on nommera cet endroit : les Champs d'Honneur.

L'armée d'Ezandra, repoussée par la grande Alliance, sera traquée jusqu'au repère de la Sorcière, dans les montagnes de l'Ouest où elle sera finalement vaincue, non sans mal. Cette guerre marquera particulièrement les esprits et bien des vétérans de nos jours, détestent tout bonnement tout ce qui se rapproche des Drows et des Orcs. Beaucoup de familles ayant perdus certains des leurs au combat.

De ce sombre évènement, ressurgira néanmoins du positif : le Roi Alendir de Kerzan semble être un meneur qui redorera le blason du royaume auprès des autres races. Et ce roi-ci, tant attendu, ne manquera pas de courage durant son règne...

[Page suivante]