Serinalia

De Wiki d'Halgueronne
Aller à : navigation, rechercher

Serinalia, Capitale d'Halgueronne

Serinalia.jpg

Description

Jadis une cité flamboyante, elle fut presque réduite entièrement à l'état de ruines lors de la dernière Guerre Noire, tout comme le fut la quasi-totalité des terres d'Halgueronne. Si le Royaume d’Halgueronne n’a pas été rasé de l’histoire, c’est car ses derniers habitants survivent encore dans cette grande cité. Bien qu’elle porte les stigmates de la guerre, son nouveau rôle d'hôte des Héritiers d’Atãrius a donné un second souffle à la cité, autant qu’à sa noblesse qui rêve toujours de régner a nouveau sur ses anciennes terres.

L’économie de cette cité n’est prospère que grâce à la présence de marchands d’Asenor et de Yanbu’Al Bahr. Si la cité appartient officiellement aux nobles d’Halgueronne, l’investissement des Kuraish dans l’économie de Serinalia laisse parfois à se demander qui sont les réels propriétaires. Les marchands Kuraish sont de façon générale tout aussi respectés et influents que la haute noblesse d’Halgueronne. Ce sont aussi eux qui rachètent en grande partie tous les butins ramenés par les pillards et aventuriers qui reviennent de leurs expéditions sur les anciennes terres ravagées d’Halgueronne.

Une grande proportion de la population de Serinalia est originaire d’Elron, immigrant en masse après la conquête de l’Empire de leur Royaume en 3121, contribuant lourdement à gonfler la population de Serinalia et aidant à la reconstruire de leurs propres mains.

Depuis la trêve entre les Royaumes, quelques Impériaux sont également présents à Serinalia. Ils ne forment qu'une petite minorité de la population, déjà de par le passif qu'ont Halgueronne et l'Empire. Et la présence des Kuraish n'aide pas à leur présence, ne fut-ce que du côté du port.

Des Impériaux à Serinalia

Du problème d'ordre continental que représentent les Mortes-Terres, il était impensable que l'Empire reste muet sur le sujet. Des délégations officielles ont donc eues lieues. Bien souvent froides et efficaces, la Couronne d'Halgueronne essayant de profiter du déplacement "forcé" de ses diplomates améliorer leurs relations avec l'Empereur.

La Reine d'Halgueronne, bien consciente que cette paix forcée ne durera pas sur seule base de la bonne volonté de chaque Royaume, tente de gagner du temps pour la reconquête et le renforcement de son Royaume. Ainsi, des tractations ont lieues pour créer du commerce avec l'Empire. L'argent achetant parfois des paix temporaires.

La ville Impériale côtière de Puyllont, au Nord de Teos, envoie donc des marchandises qui descendent le Fleuve Vizaine, pour ensuite être acheminées par bateaux à travers la Mer du Tourment. Il arrive donc que de temps à autres, un navire Impérial arrive aux quais de Serinalia pour des transactions. Et à bords de leurs navires, arrivent des marchands Impériaux qui, faisant fi des problèmes politiques qui les dépassent, voient là l'opportunité de se faire de l'argent avec une Capitale qui manque de bien des denrées et produits de luxe. Les plus téméraires essaient d'établir un comptoir ou une boutique, malgré la présence pesante des Kuraish.

La religion de l'Empereur-Dieu n'est cependant pas la bienvenue et les cultes natifs d'Halgueronne, surtout celui de Kerräm, qui veillent à éradiquer toute tentative de conversion ouverte en ville. Les cultes ne traquent pas des individus isolés qui prient discrètement chez eux. A moins d'être ouvertement dénoncés... Mais si un prêtre impérial devait faire des sermons publics, il se risquerait d'être rapidement éliminé.



Carte de la ville

Plan de la ville de Serinalia
  • A : Palais Royal

L’on y trouve la salle du trône et la cour royale où passent le plus clair de leur temps les membres de la haute-noblesse d’Halgueronne. Les nobles, dont le titre est surtout honorifique, a défaut de terres à gérer et de paysans à taxer, sont principalement devenus des marchands. Et les intrigues politiques d’antan sont surtout devenues des guerres économiques entre les différents clans nobles.

Le Palais abrite aussi les casernes de la modeste armée d’Halgueronne, qui protège non seulement la noblesse mais également l’Arbre Blanc, végétal magique ancestral qui survécu non sans mal à des années de torture et de dégradations de la main des Drows.

  • B : Quartier du Levant

Encore partiellement en ruines, c’est un quartier en cours de reconstruction où se mélangent bâtiments détruits et lieux de vie. C’est un endroit assez tranquille où il fait bon vivre, pour peu que l’on ne soit pas dérangé par les bruits de chantier.

  • C : Quartier populaire

Premier quartier à être reconstruit, par sa proximité au Port, on y trouve beaucoup d’artisans en plus de lieux de résidence pour la plèbe. Très vivant et bruyant, il est considéré par beaucoup comme étant le centre-ville.

  • D : Haut-Quartier

Lieu de résidence de certains membres de la haute-noblesse ne résidant pas directement au château. Une milice privée protège ce quartier là où passants de la roture sont chassés à vue s’ils n’ont rien à faire.

  • E : Quartier du Temple

Quelques bâtisses retapées servent de taudis ou refuges pour les plus mal famés. Les plus pauvres vivent dans ce quartier qui n’eut reçu presque aucun investissement pour la reconstruction. Ici, rares sont les patrouilles de la garde.

  • F : Quartier des Chalands

A l’abri derrière des remparts et sous l’ombre du Palais, se trouvent quelques vendeurs et artisans ayant gagné en renom. De jour, les services les plus convenables sont mis en avant, offrant une façade des plus respectable pour tout visiteur. Mais de nuit, ceux qui savent où chercher pourront trouver des services moins conventionnels, donnant à ces lieux une seconde réputation de petit marché noir.

  • G : Quartier des Ruines

Il ne reste presque plus rien d’habitable ici lieu. Ce quartier jadis très vivant était si délabré que toutes les pierres des bâtiments furent réutilisées pour réparer ou reconstruire le reste de la ville. Très peu fréquenté, on vient y enterrer ses morts ou y faire des rencontres loin des regards…

  • H : Quartier du Port

Havre de vie dès lors qu’un navire amarre, les gens et la marchandise y transite. Les Kuraish sont les plus présents à cet endroit là de la ville, si bien qu’à simplement entendre les gens parler, il est facile de s’imaginer dans leur pays.

  • I : Quartier du Quai

Bâti initialement pour loger les travailleurs au chantier naval, réputé pour être devenu un repaire pour les marginaux et les bannis, l’accueil y est plutôt chaleureux. Une petite communauté paisible semble tout à fait contentée de vivre ainsi hors des murs, avec leurs propres règles de vie.



Historique

  • En l’an 1981, le camp de Misenum est bâti par des colons impériaux sur une île isolée et sauvage, sous le nez de la flotte Elfique.
  • En l’an 1995, Misenum devient un lieu de rendez-vous pour les rebelles et les traîtres, aidés par les Elfes, qui développent le camp en véritable place forte pour mieux servir la cause de la Rébellion.
  • En l’an 2000, une fois que la colonie du sud gagna son indépendance et pris le nom d’Halgueronne, la Reine auto-proclamée Serina de Lavondia choisit Misenum comme capitale pour son jeune royaume. Le population augmente et les infrastructures se multiplies jusqu'à devenir une véritable cité.
  • En l’an 2017, la construction du château est enfin terminée et la capitale renommée, abandonnant son nom Impérial pour être connue sous le nom de ‘Serinalia’. Ce fut une décision du Roi Ikarion, en hommage tant à la Déesse que pour sa participation à la rébellion lorsqu’elle était encore une simple mortelle.
  • En l’an 3109, Serinalia tombe aux mains des sbires de la sorcière Ezandra, au cours de la seconde guerre noire. Rares sont les survivants de cette période-là, car toute la population fut réduite en esclavage par les Drows qui en feront faire le voyage à bon nombre d’entre eux jusqu’à leur royaume sous-terrain, où ils ne reverront plus jamais la lumière du jour…
  • En l’an 3112, les derniers soldats d’Halgueronne abandonnent Melgan face à un conflit contre l'Empire qu'ils ne sauraient gagner et prennent la mer avec à l’aide de la flotte Kuraish, pour délivrer Serinalia des mains des sbires de la sorcière Ezandra. L’occupation des Drows autant que la bataille aura terriblement défiguré la ville. La quasi-totalité des maisons sont inhabitables et tout l’Ouest de la ville quasiment irrécupérable. Lentement, l’on reconstruit en recyclant la pierre des nombreuses ruines, mais il reste encore fort à faire avant que la cité ne retrouve sa beauté d’antan…
  • En l’an 3121, de nombreux immigrés venus d'Elron débarquent à Serinalia, suite à l'annexion de leurs terres par l'Empire.
  • En l’an 3142, la Mort Rampante traverse le mur du Roi Fou. Halgueronne, qui avait promis aux Elfes de combattre ce mal accueil les Héritiers d’Atãrius à Serinalia. Les investissements de pays étrangers participant à cette quête remplissent les caisses et laissent espérer un avenir plus radieux pour l’ancienne Capitale.